Mettez de l'agilité dans vos projets

Agile, Waterfall… Waterfall, Agile… Entre ces deux méthodologies de gestion de projets, votre coeur balance. D’une part, vous recevez les échos des équipes Agile qui vous vantent les bons résultats d’une approche itérative et collaborative, de l’autre les défenseurs de Waterfall insistent pour dire que l’approche détaillée et formalisée donne une meilleure visibilité et une meilleure gouvernance du projet lui même. Alors quelle méthodologie choisir pour votre projet ? Et si la solution résidait dans une méthodologie hybride ?

 

La gestion de projets Agile versus Waterfall, quelles différences ?

Les méthodologies Agile et Waterfall sont diamétralement opposées dans leur approche. L’efficacité de la méthode choisie dépendra du type de projets et de l’entreprise qui la met en oeuvre. En effet, la méthodologie en cascade est souvent rencontrée dans les grandes industries telles que l’agro-alimentaire, l’industrie automobile ou encore la métallurgie. La méthodologie Agile est plus fréquente dans les entreprises de développement de logiciels ou de produits simples ou uniques.

Pour parler simplement, la gestion des projets Waterfall se fait de manière linéaire dans le temps. Toutes les étapes du projets sont soigneusement détaillées et les interdépendances identifiées. L’avancement du projet dépend de la réalisation de ces étapes : chaque bloc doit être parfaitement réalisé avant de passer au suivant. Pour un projet développé dans la méthodologie en cascade, le périmètre est fixé, la durée et les coûts peuvent varier.

Au contraire, la méthodologie de gestion de projets Agile adopte une approche incrémentale et itérative. Au lieu d'une planification et d'une conception approfondies en amont, la méthodologie Agile permet de modifier les exigences au fil du temps en faisant appel à des équipes interfonctionnelles qui travaillent sur des itérations successives, sur des périodes de temps fixes. Le but de chaque itération est de générer un produit fonctionnel pouvant être présenté aux parties prenantes, avec un retour d'informations intégré aux itérations suivantes ou futures. A l’inverse de Waterfall, en méthodologie Agile, le scope est variable, la durée et le coût sont fixes.

 

Incorporer de l’Agile dans votre gestion de projets traditionnelle

Cependant, depuis quelques années, de plus en plus d’entreprise combinent des éléments des deux méthodologies, pour une gestion de projets adaptée aux pratiques et objectifs de l’entreprise. Ainsi, les frontières entre Agile et Waterfall s’effacent au profit d’une méthodologie appelée Hybride ou Bimodale.

En fonction de votre maturité, ajouter des éléments Agile au sein d’une gestion de projets peut considérablement améliorer l’efficacité des projets de votre organisation; si vous disposez des outils adaptés.

Pour en savoir plus sur la méthodologie hybride, assistez au webinar le 5 mai à 10h et découvrez :

  • Ce que peut vous apporter la mise en place de briques Agile
  • Comment choisir entre un premier niveau d’Agile simplifié, basé sur une visualisation des actions liées aux tâches et ressources, et un Agile complet sur la base d’itérations
  • Comment introduire et faire évoluer ces méthodes Agile
  • Comment le PMO peut piloter efficacement un portefeuille mixte, combinant Waterfall et Agile, et conserver une vision d’ensemble de la totalité de ses projets
Bannière d'inscription au webinar "Mettez de l'agilité dans vos projets" présenté par simon pierre jooris le 5 mai à 10H.

 

Camélia Docquin

Camélia gère le marketing de la zone Europe, ce qui lui permet de s’enrichir au contact de différents points de vue sur l’environnement des affaires actuel et sur les défis en matière de gestion de projets auxquels sont confrontés entreprises comme individus au quotidien. Au nombre de ses centres d’intérêt figurent : l'innovation, la transformation digitale, et  l'exécution des stratégies d’entreprise.