Les chercheurs de BIOASTER collaborent sur des projets interdisciplinaires de pointe en microbiologie et en maladies infectieuses. Leur PMO perfectionné est bâti sur la solution PPM de Sciforma.

A propos de Bioaster

BIOASTER est un Institut de Recherche Technologique (ITR) français largement reconnu. Il a été créé en 2012, à l’initiative du gouvernement français, par l’Institut Pasteur et le pôle de compétitivité santé Lyon Biopôle, initiant un modèle nouveau, collaboratif et innovant, destiné à accélérer les innovations technologiques en microbiologie et en maladies infectieuses. La fondation est aujourd’hui composée de 130 personnes dont plus de 60% des personnes sont de profils scientifiques et technologiques. La mission de BIOASTER est de favoriser la réalisation de projets ambitieux au bénéfice des patients, en nouant des collaborations entre partenaires publics et partenaires privés. Sept services technologiques interconnectés travaillent sur quatre programmes : les diagnostics, les vaccins, les antimicrobiens et le microbiote. Une cinquantaine de projets collaboratifs sont co-réalisés dans des installations à la pointe de la technologie, à Lyon et à Paris. Les partenaires sont des institutions publiques et privées, des sociétés industrielles, des PMEs et des académiques. L’objectif des projets collaboratifs est également de partager des équipements, du matériel et des compétences qu’un seul acteur ne peut posséder.

Case Study Image 1

Un PMO avec une mission déterminante

Carole Leroy est responsable de la cellule de Management des Projets (PMO). Forte de son expérience et expertise en gestion de projets, elle gère un service qui est un interlocuteur clé pour chaque projet, capable d’assurer un lien, un dialogue de qualité et de proximité avec les équipes projets.

Le PMO est présent tout au long du cycle de vie de chaque projet de BIOASTER. Un gestionnaire de projet contribue au pilotage du projet pour en assurer sa bonne réalisation et pour optimiser la collaboration au cours des phases de montage et de mise en place.

Le PMO intervient en tant qu’intermédiaire entre les diverses parties prenantes.L’organisation ainsi repose sur :

  • Une équipe expérimentée et qualifiée, certifiée à la méthodologie PRINCE2.
  • Un cadre de référence commun constitué des meilleures pratiques et de méthodes adaptées pour l’établissement des budgets et des plans, pour la traçabilité et la conformité des livrables, pour le suivi et le reporting de chaque projet.
  • Un portail sécurisé pour chaque projet pour faciliter le travail en coopération et la communication entre les parties prenantes.

Les besoins exprimés lors du choix du logiciel de gestion de projet et de portefeuille de projets

A son arrivée chez BIOASTER en 2013 (après 12 ans chez Sanofi, un des fondateurs de BIOASTER et une des cinq premières entreprises pharmaceutiques au monde), Carole Leroy rédige un cahier des charges pour identifier une solution de gestion de projets (PPM) qui permette en particulier de répondre à cet objectif collaboratif.

Pour les projets, l'outil PPM doit être utilisé au cours de plusieurs phases, à commencer par :

  • Sa maturation : définition détaillée des objectifs, des activités, résultats attendus, budget, modèle financier, allocation des ressources de l’IRT, propriété intellectuelle, etc.
  • Son Exécution : signature du Consortium par les parties prenantes, suivi de l’avancement des activités et traçabilité du changement en cas d’avenant.
  • Son arrêt (projet terminé ou stoppé)

Les autres besoins majeurs pour BIOASTER sont de pouvoir utiliser l’outil PPM pour :

  • consolider les données des projets et faire du reporting de portefeuilles selon différents axes (budget, organisation, partenaires, GANTT stratégiques, etc…)
  • Etablir la charge prévisionnelle des ressources scientifiques de l’IRT dans les projets collaboratifs pour être en mesure de s’engager dans sa capacité à faire et dans l’excellence opérationnelle auprès des partenaires

Sciforma : Le Bonne Solution

Case Study Image 2

"Sciforma a été l’outil le mieux adapté à nos besoins," selon Carole Leroy. Sciforma était une excellente combinaison en terme de périmètre, de configuration et d’adaptation, de sophistication et de budget.

Les relations entre BIOASTER et Sciforma étaient un autre facteur clé. Le niveau d’expertise des consultants Sciforma concernant les spécificités des projets de R&D ont facilité la mise en place et le support. "Nous nous sommes compris très vite !" ajoute Carole Leroy.

Résultats à la hauteur des attentes

Sciforma est maintenant l’outil central de gestion de projet et de portefeuille de projets, utilisé pour le contrôle de toutes les phases de planification, d’avancement et de budgets. Il est également utilisé comme attendu pour la veille des ressources scientifiques lors de l’évaluation de la faisabilité opérationnelle des projets proposés.

En outre, les tâches que couvrent le logiciel Sciforma comprennent aussi :

  • La modélisation des flux financiers lors des phases finales de planning et d’exécution du projet.
  • Le suivi des ressources internes et l’analyse des saisies de temps pour maitriser les dépenses.
  • La gestion des budgets, y compris la distribution et la consolidation des ressources de tous les portefeuilles.
  • L’incorporation des coûts des partenaires pour la bonne compréhension et le reporting des coûts réels finaux du projet.

Les bénéfices: une collaboration renforcée, une meilleure gestion des équipes et une meilleure affectation des ressources.

Adoption de l’outil. Au bout de six mois d’utilisation de la solution Sciforma, Carole Leroy a réalisé un sondage auprès des gestionnaires de projets Bioaster: les résultats ont montré des niveaux très élevés d’acceptation mais encore des déficits dans la compréhension de la valeur ajoutée de l’outil. Un sondage de suivi réalisé à la fin de la première année a produit des résultats encore plus intéressants : tous les gestionnaires ont manifesté leur enthousiasme sur la valeur ajoutée de la solution Sciforma. Ils ont constaté concrètement la qualité des données, comment elles sont consolidées et utilisées. Ils utilisent désormais les données générées par Sciforma pour leurs propres présentations, et comprennent comment elles sont utilisées par le management lors de la prise de décisions. "Pour moi, c’est la véritable réussite : le fait que les intéressés s’en servent réellement est fondamental," explique Leroy.

Reporting. Du fait de la construction des budgets des projets directement dans la solution Sciforma, Bioaster bénéficie d’un gain de temps très concret en termes de reporting. "D’un simple clic Sciforma nous montre la distribution budgétaire annuelle de tout un portefeuille de projets sur plusieurs années," affirme Carole Leroy.

Communication. Collaboration. La communication au sein des projets est toujours importante, dans le cas de Bioaster elle est cruciale. Les projets collaboratifs fédèrent souvent des partenaires industriels et universitaires géographiquement éloignés, qui n’ont ni les mêmes enjeux, ni les mêmes contraintes. De ce fait les gestionnaires de projet ont un rôle clé de coordination et de centralisation des données et des informations. Sciforma permet de partager rapidement des données utiles à toutes les parties prenantes de la collaboration, ce qui facilite la communication et assure une analyse intégrée pour tous.

Gestion des équipes. Les données que génère la solution Sciforma sont utilisées pour l’attribution et la gestion des ressources, la fixation de priorités des projets et le planning des capacités. Il y a sept unités technologiques) qui interviennent de manière transversale sur tous les projets. L'affectation prévisionnelle des ressources permet à Bioaster de mettre en place le planning détaillé des capacités, de fixer des priorités aux activités et aux projets, et de recruter des effectifs si nécessaire.

Affectation des Ressources. La solution Sciforma est appliquée pour l'affectation des ressources à deux niveaux :

  • Quotidien / Opérationnel
  • Global au niveau entreprise concernant la définition des capacités pour les nouveaux projets

Souplesse. Pour la phase suivante, Carole Leroy souhaite faire évoluer la façon dont Bioaster utilise l’outil Sciforma pour la gestion des capacités, en l’adaptant aux besoins spécifiques de chaque unité. La souplesse de la solution Sciforma permettrait alors de mettre à profit les suivis de temps pour comparer estimations et consommés et accroitre ainsi la maitrise budgétaire de l’IRT dans les projets.

Rigueur et Agilité pour innover dans la santé

Bioaster approche l’innovation dans la microbiologie en mettant en place un nouveau modèle : l’objectif est que la multidisciplinarité vienne faciliter l’émergence de nouveaux projets transversaux et la découverte de solutions aux problèmes de santé globaux grâce aux nouvelles technologies.

Dans sa recherche de synergies, le modèle de Bioaster, collaboratif et basé sur le partenariat, exige une grande agilité. La solution Sciforma est fondamentale pour assurer une démarche rigoureuse et néanmoins agile, assurant à la fois la créativité et une qualité opérationnelle sans faille. La solution Sciforma s’adaptant parfaitement à l’organisation matricielle de Bioaster et à son travail en mode projet, elle est l’outil fondamental qui permet à la direction de gérer son portefeuille selon la stratégie établie et aux gestionnaires de projet d’encourager la responsabilité et l’autonomie.

Case Study Image 3